Quel est le matériel de tatouage dont tu as besoin !

Le tatouage étant devenu un art à part entière, il est de plus en plus fréquent que des personnes douées pour le dessin tentent leur chance dans ce secteur d’activité. C’est une option professionnelle qui reste facilement envisageable d’autant plus qu’elle manque cruellement de réglementation.

Mais pour devenir un tatoueur réputé, il faudra un peu plus que des dons pour le dessin. Le matériel de tatouage demande un investissement judicieux et un entretien quotidien. Alors, si tu te veux réellement vivre de ce métier, découvrons ensemble certains de ses aspects.

Un don inné et beaucoup de travail

Chacun de nous nait avec une facilité de compréhension et d’application qui lui est spécifique. Cela peut être dans le domaine des sciences technologiques, des sciences humaines, du sport, des langues vivantes, de l’art, etc. Ces matières vont déterminer une partie de notre parcours scolaire et éventuellement, elles nous guideront vers le métier qui nous donnera le plus de satisfaction

L’art graphique offre différentes perspectives professionnelles comme être dessinateur de BD ou peintre pour les options les plus classiques, mais aussi architecte ou créateur de mode pour ceux qui étudieront la gestion des espaces et l’utilisation pertinente des tissus. Plus récemment, internet a ouvert de nouveaux horizons liés aux nouvelles technologies.

Pour être tatoueur, il faut avoir un don naturel pour le dessin. Il n’existe pas de diplôme national et la plupart des tatoueurs se sont formés en pratiquant. S’il n’existe pas d’études spécialisées dans ce domaine, une école reste toutefois le meilleur environnement pour bâtir des acquis basiques et pour approfondir des connaissances spécifiques.

C’est à force de pratique que les tatoueurs établissent leur style et qu’ils enrichissent leurs créations en s’appuyant sur du matériel de tatouage performant. Cet équipement et leur inspiration leur permettent de se différencier de leurs collègues.

Les meilleurs d’entre eux facturent leurs travaux plusieurs centaines d’euros, voire des milliers d’euros quand il s’agit de réaliser une grande pièce.

La réglementation qui s’applique aux tatoueurs

Puisqu’il n’existe pas de diplôme de tatoueur et que la réglementation de cette profession est très flexible, n’importe qui peut ouvrir une boutique et se lancer dans ce métier en achetant du matériel de tatouage.

Heureusement, et malgré ce manque de législation, ce type de situation ne se présente pas si souvent. Quand tu choisiras ton tatoueur, le mieux sera de te diriger vers une boutique qui a pignon sur rue depuis plusieurs années.

Les seules normes qui ont été fixées par la réglementation française sont celles de 2008 qui imposent que le tatouage soit réalisé dans un local fermé et que le matériel de tatouage respecte certaines règles d’hygiène. Les aiguilles doivent être stériles et à usage unique. Le tatoueur devra déclarer à la Préfecture le nom de chacun de ses clients et les tatouages qu’il leur a réalisés. Une réglementation plus récente a interdit l’utilisation de certains types d’encre (mars 2013).

Si la loi est encore très laxiste, des associations permettent de fixer des repères qui structurent cette profession. En France, c’est le Syndicat National des Artistes Tatoueurs (SNAT); en Suisse c’est l’Association Suisse des Tatoueurs Professionnels (ASTP) alors qu’en Belgique, c’est l’Association des Tatoueurs et Pierceurs Professionnels Wallons (ATTPW).

Le matériel de tatouage

Comme toutes professions, le tatouage requiert un équipement spécial. Le choix du matériel de tatouage repose sur la machine à tatouer. Il existe différentes marques (Ego, Stygma, Spektra, Neo Tat, Andy Morris…) et des options qui font varier les tarifs, le prix moyen étant de 500 €. Il te faudra immédiatement acheter la batterie qui se fixera à ton appareil.

Le matériel de tatouage usuel inclut aussi des verres grossissants pour examiner ses aiguilles, des agitateurs pour mélanger des teintes… Et puis, il y a tout le consommable : les cartouches d’encre, les aiguilles, les gants jetables…

Pour équiper une boutique, il faudra choisir des sièges confortables comme ceux des salons de coiffure et des accoudoirs mobiles afin que les clients puissent poser confortablement leur bras lorsqu’ils se font faire un tatouage. Tout ce matériel de tatouage pourra être accompagné de produits additionnels comme les crèmes nourrissantes ou les crèmes de protection solaire.

Pour faire tes premiers tatouages, inutile de demander à des amis de te servir de cobaye ! Les revendeurs de matériel de tatouage proposent dans leur catalogue des peaux synthétiques pour moins de 10 €.

Comme tu le vois, bien que cette profession manque de réglementation, elle est déjà très structurée et la communauté des tatoueurs jouit d’une excellente réputation.

Tags: , ,